Visite de l'exposition

Une dizaine de chefs-d’oeuvre de l’artiste seront réunis au musée Jacquemert-André, en provenance de grands musées italiens, comme le Palazzo Barberini, la Galleria Borghese et les Musei Capitolini à Rome, la Pinacoteca di Brera de Milan, les Musei di Strada Nuova à Gênes ou le Museo Civico Ala Ponzone de Crémone, ces toiles exceptionnelles permettront de retracer la carrière romaine de Caravage (1592 – 1606) jusqu’à l’exil.
Elles dialogueront avec les oeuvres de ses contemporains, comme le Cavalier d’Arpin, Annibal Carrache, Orazio Gentileschi, Giovanni Baglione ou Ribera, afin de rendre compte de l’effervescence artistique qui régnait alors à Rome et dévoiler le génie novateur de Caravage.

Né en 1571, Michelangelo Merisi, dit Caravage, a révolutionné la peinture italienne du XVIIe siècle par le réalisme de ses toiles et par son usage novateur du clair-obscur, et devenir le plus grand peintre naturaliste de son temps.

Aux alentours de l'exposition