Visite

Le musée présente les plus belles pièces de la collection de la Cinémathèque française : environ 600 objets sont exposés,  costumes et accessoires mythiques, lanternes magiques, boîtes à images et vues d’optiques du 18ème siècle, caméras et projecteurs, maquettes et éléments de décors, affiches, photographies, manuscrits…

Le parcours commence avec la naissance du cinématographe : disques pour Vitaphone, chambre noire “Royal Delineator” aux armes de George III, automates, Rotoreliefs de Marcel Duchamp, documents de tournage et de promotion, maquettes de studios en volume de Méliès ou de Pathé, dessins d’Eisenstein, le robot de Métropolis, la tête momifiée de Psychose ou l’étoile de Mer de Man Ray sans oublier des robes de stars d’Hollywood.

Collections

Dès sa création en 1936 par Henri Langlois, la Cinémathèque française a accordé autant d’importance aux films qu’à tout ce qui s’y rattache : archives, livres, appareils, costumes, maquettes, etc. Cette collection constitue ainsi une ressource importante pour l’étude de l’art et de l’industrie cinématographique. Presque tous les pays, de l’art muet français, italien, soviétique, aux classiques hollywoodiens, en passant par le cinéma expérimental et le cinéma contemporain y sont représentés.

Quelques chiffres donnent la mesure de l’ampleur de la collection : 40 000 films anciens et modernes, 23 000 affiches, 14 500 dessins, 500 000 photographies, 4 200 appareils, 25 000 plaques de lanterne magique, 2 100 costumes, 2 300 objets et éléments de décors et plus de 50 000 ouvrages, revues, dossiers d’archives. Des catalogues et répertoires permettent de rechercher tous les documents disponibles.

Expositions temporaires

Expositions en cours :

Du 10 octobre 2018 au 29 janvier 2019 :  Il était une fois Sergio Leone

Du 14 novembre 2018 au 28 juillet 2019 : Exposition et rétrospective Youssef Chahine

Du 3 avril au 28 juillet 2019 :Fellini / Picasso

Expositions passées :

Du 5 octobre 2016 au 29 janvier 2017, De Méliès à la 3D : la Machine cinéma ; Exposition Martin Scorsese du 14 octobre 2015 au 14 février 2016. L’exposition s’appuie sur a propre collection privée du cinéaste à New York, ainsi que sur la collection de Robert De Niro et celle de Paul Schrader ; Exposition Gus Van Sant du 13 avril au 31 juillet 2016 sur l’univers de ce réalisateur culte, emblèmatique d’un cinéma anticonformiste. Du 14 septembre 2016 au 12 juin 2017,  L’Écran japonais : 60 ans de découvertes. Du 29 mars au 30 juillet 2017, Mômes & Cie plonge, petits et grands, dans l’univers de l’enfance tel qu’il a été montré au cinéma.
Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018, Goscinny et le cinéma. À l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de René Goscinny.
Du 8 novembre 2017 au 29 juillet 2018, Le mystère Clouzot. Le Musée du cinéma revient sur l’itinéraire d’Henri-Georges Clouzot, réalisateur des Diaboliques, du Salaire de la peur, du Mystère Picasso…

Site et architecture du musée

Le musée du cinéma est installé depuis l’automne 2005 dans le magnifique bâtiment construit en 1994 par Frank Gehry, l’architecte du musée Guggenheim de Bilbao. Ce lieu, situé au coeur du parc de Bercy, devait à l’origine abriter l’American Center. Du côté de la rue de Bercy, le bâtiment respecte l’alignement de la rue tandis que côté parc et dans les espaces intérieurs, c’est une profusion de pans inclinés et de volumes imbriqués.

Aux alentours du musée

La cinémathèque est située dans le Parc de Bercy, qui comprend trois parties : les parterres, la Grande prairie et le jardin romantique.

A proximité, vous pouvez aussi vous rendre à la Bibliothèque François Mitterrand en utilisant la jolie passerelle Simone-de-Beauvoir.

Lieux, Musée ou collections complémentaires

Si vous souhaitez compléter vos connaissances sur le cinéma, vous pouvez aussi visiter la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.