Visite

Le musée Maillol a rouvert ses portes au public le 14 septembre 2016 après une rénovation de l’espace entre les expositions temporaires (au rez-de-chaussée et au 1er étage ) et la collection permanente qui porte sur l’œuvre d’Aristide Maillol et les œuvres d’autres artistes modernes, au 2e étage.

Même si les espaces de circulation du rez-de-chaussée et du 1er étage sont jalonnés de statues grandeur nature d’Aristide Maillol, la collection permanente est principalement présentée au second étage. Le parcours, à la fois chronologique et thématique, est distribué en plusieurs salles : les premières peintures et bois sculptés (1880-1900) ; la tapisserie (1895-1900) ; la mise en regard des statuettes de bronze, terre cuite et plâtre ; les sculptures emblématiques grandeur nature ; le cabinet des petits dessins ; un espace d’oeuvres des années 1930-1940, avec d’une part les dernières peintures et d’autre part, les dessins grand format.

Collections

Les collections portent sur l’œuvre d’Aristide Maillol et les œuvres de nombreux artistes modernes réunies par Dina Vierny, élue par Maillol pour conserver son œuvre, après avoir été son modèle. Dina Vierny a créé cette Fondation reconnue d’utilité publique afin de rendre publique toute l’œuvre de Maillol. Les grandes sculptures sont les œuvres les plus connues mais il fut peintre avant d’être sculpteur et ses dessins, souvent des dessins préparatoires aux sculptures, permettent de comprendre la genèse de ses statues.

Outre les peintures, tapisseries, dessins et sculptures de Maillol, les collections rassemblent des œuvres de ses amis : Bombois, Kandisky, Matisse, Poliakoff, Rodin et de nombreux autres.

Expositions temporaires

Du 14 septembre au 20 janvier 2019 : Giacometti, entre tradition et avant-garde au musée Maillol

Expositions passées
Exposition inaugurale intitulée  Tout est art ?  du 14 septembre 2016 au 15 janvier 2017. Exposition consacrée à Ben Vautier, artiste iconoclaste né en 1935.
Du 2 mars au 23 juillet 2017 : Exposition 21 rue de la Boetie sur le parcours de Paul Rosenberg (1881-1959), l’un des grands marchands d’art de la première moitié du XXe siècle.
Du 22 septembre 2017 au 21 janvier 2018 : Pop Art – Icons that matter Collection du Whitney Museum of American Art, New York.
Du 7 mars au 15 juillet 2018 : Foujita Peindre dans les années folles.

Site et architecture du musée

Le musée est établi dans une demeure du XVIIIème siècle, l’hôtel Bouchardon.

« La Fontaine des Quatre Saisons », une des premières fontaines publiques de Paris, sculptée par Edme Bouchardon orne sa façade.

Aux alentours du musée

Le musée se trouve au carrefour de la rue de Grenelle et de la rue du Bac.

Tout au long de la rue de Grenelle, on peut admirer des hôtels particuliers des hôtels du XVIII e siècle.

En prenant la rue du Bac vers la Seine, de l’autre côté du boulevard Saint-Germain, il y a aussi des hôtels du XVIIIe, notamment aux n° 28 (hôtel de Valbelle), 40, 44, 46 (bel hôtel construit par Boffrand en 1742) ; puis toute proche, l’église Saint-Thomas-d’Aquin, (en suivant le bd Saint-Germain, dans le sens des voitures), ancienne chapelle du couvent des Jacobins.

Poursuivez jusqu’à la Seine et traversez le pont Royal qui vous conduit tout droit dans le Jardin du Carrousel qui accueille 18 statues de Maillol, des bronzes de femmes à la corpulence généreuse, installées en plein air.