Visite

C’est un lieu d’expositions important pour la photographie et les différentes pratiques de l’image, cinéma, vidéo, installations du XIXe au XXIe siècle. Le Jeu de Paume accueille des expositions, mais aussi des cycles de films, séminaires et colloques et propose des activités pédagogiques.

Sa situation dans le jardin des Tuileries, côté rue de Rivoli, et son architecture intérieure avec des salles aux volumes variés depuis lesquelles on aperçoit le Jardin des Tuileries, la Place de la Concorde, la Seine, le dôme des Invalides agrémentent la visite. A l’entresol, une cafétéria (« Cuizines ») propose des petits plats. La librairie possède un fonds important dans le domaine des arts plastiques, photographiques et cinématographiques contemporains, de catalogues d’expositions internationales…

Expositions temporaires

Expositions en cours :

Du 18 juin au 22 septembre 2019
Sally Mann. Mille et un passages
Marc Pataut, de proche en proche
Ben Thorp Brown. L’Arcadia Center (Satellite 12 : une programmation de Laura Herman)

Expositions récentes :

Du 12 février au 02 juin 2019 : Luigi Ghirri : Cartes et territoires / Florence Lazar :  Tu crois que la terre est chose morte… / Julie Béna. Anna & the Jester dans La Fenêtre d’Opportunité (Satellite 12 : une programmation de Laura Herman).
Du 16 octobre 2018 au 27 janvier 2019 : Dorothea Lange, Politiques du visible / Ana Mendieta, Le temps et l’histoire me recouvrent / Alejandro Cesarco. Apprendre la langue (présent continu I).
Expositions du 23 septembre 2018 :  Gordon Matta-Clark. Bouchra Khalili. Daphné Le Sergent. Géopolitique de l’oubli.
Expositions du 6 février au 20 mai 2018 : Raoul Hausmann. Un regard en mouvement. Exposition de Photographies 1927-1936  de cet artiste expérimentateur  (Vienne 1886 – Limoges, 1971) qui fut cofondateur du groupe Dada-Berlin / Susan Meiselas. Médiations. Rétrospective consacrée à la photographe américaine Susan Meiselas (1948, Baltimore) / Damir Očko. Dicta. Né en 1977 à Zagreb (Croatie).

Expositions passées – Parmi nos préférées :

  • « Robert Frank, un regard étranger : Paris / Les Américains » du 20 janvier au 22 mars 2009
  • « Planète Parr – La collection de Martin Parr » du 30 juin au 27 septembre 2009
  • « Fellini, la Grande Parade » du 20 octobre 2009 au 17 janvier 2010
  • « Lisette Model » du 09 février au 06 juin 2010
  • « Diane Arbus » du 18 octobre 2011 au 05 février 2012
  • « Ai Weiwei : Entrelacs » du 21 février au 29 avril 2012
  • « Lorna Simpson » du 28 mai au 01 septembre 2013
  • « Oscar Muñoz : Protographies » du 03 juin au 21 septembre 2014
  • « Mathieu Pernot : La Traversée » du 11 février au 18 mai 2014
  • « Germaine Krull (1897-1985), Un destin de photographe », du 02 juin au 27 septembre 2015
  • Du 20 octobre 2015 au 24 janvier 2016 : « Philippe Halsman. Étonnez-moi ! »; « Omer Fast. Le présent continue » : 4 installations vidéos très fortes  d’Omer Fast (Jérusalem, 1972) ; « Nguyen Trinh Thi. Lettres de Panduranga »: cinéaste et plasticienne, Nguyen Trinh Thi (Hanoï, 1973).
  • Du 9 février au 22 mai 2016 : Helena Almeida – Corpus ; François Kollar (1904-1979) – Un ouvrier du regard ; Edgardo Aragón.
  • Du 7 juin au 25 septembre 2016 : Josef Sudek. Le monde à ma fenêtre ; Guan Xiao. Prévisions météo ;Joana Hadjithomas & Khalil Joreige. Se souvenir de la lumière.
  • Du 18 octobre 2016 au 15 janvier 2017 : Basim Magdy . Il n’y aura pas d’étoiles filantes. Exposition présentée dans le cadre de la programmation Satellite coproduite par le Jeu de Paume,
  • Du 18 octobre 2016 au 15 janvier 2017 : Soulèvements. Le Jeu de Paume confie la totalité de ses espaces au philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman pour une exposition réunissantdes œuvres anciennes et contemporaines : désordres sociaux, agitations politiques, insurrections, émeutes…

Voir  toutes les archives

Site et architecture du musée

Achevé en 1862 sous Napoléon III pour abriter un jeu de paume dans le jardin des Tuileries, le bâtiment a été transformé en lieu d’exposition à partir de 1909. A partir de 1930 des expositions d’art moderne y sont organisées avec des peintres comme Modigliani, Picasso, Chagall, Soutine, Juan Gris. Pendant la Seconde guerre mondiale le musée devient un entrepôt où sont entreposées des collections confisquées à des amateurs d’art juifs.

En 1947, le Musée du Jeu de Paume est créé pour présenter les œuvres de l’école impressionniste. Celles-ci seront transférées au nouveau musée d’Orsay en 1986. L’architecture intérieure est alors réaménagée et la Galerie nationale du Jeu de Paume inaugurée en 1991 propose un regard nouveau sur l’art moderne et contemporain.

Aux alentours du musée

  • Le Jardin des Tuileries
  • Symétrique du Jeu de paume, le musée de l’Orangerie expose une belle collection de tableaux impressionnistes,  Les Nymphéas de Claude Monet et La collection Jean Walter et Paul Guillaume
  • La Place de la Concorde