Visite de l'exposition

Philippe Starck, né le 18 Janvier 1949 à Paris, est un créateur Français connu pour ses créations en architectures extérieure et intérieure, mobilier et objets du quotidien. Sa renommée est devenue internationale avec la transformation du café Costes à Paris dans les années 80 ; il a aussi repensé la décoration de l’Elysée en 1983, à la demande de François Mitterrand.

Dans la première partie de l’exposition, Philippe Stark propose un itinéraire fantasmagorique à travers des lieux connus de Paris.
Il les présente sous un angle mêlant le réel et la pataphysique.
La Tour Eiffel et le canal Saint Martin sont des exemples d’un Paris pataphysique :
Philippe Starck surnomme la Tour Eiffel la grande osseuse. Il explique sa construction par le fait qu’elle sert à agiter l’air , c’est pour cela qu’elle est constamment en mouvement.
– La voute du canal Saint Martin serait un axe apparemment horizontal traversant la terre autour duquel un escalier en colimaçon permettait à l’époque de la Bastille d’aller en Chine.

Par ailleurs, au moment où la France était en guerre contre l’Allemagne le canal a été une solution à la famine : en fermant les portes du canal, l’eau tournait, s’évaporait puis formait un dépôt qui séchait. On pouvait extraire de ce dépôt des cubes tels des bouillons cube pour faire des potages.

Dans une deuxième partie, le visiteur découvre des créations de Philippe Starck datant des années 1980 qui sont nées de projets parisiens.

La chambre de Danièle Mitterrand au palais de l’Elysée est représentée dans cette exposition, avec sa fresque tournante au plafond. L’ami de Philippe Starck, le peintre Gérard Garouste y a représenté un Mexicain enivré au mezcal.
D’autres éléments du mobilier de l’Elysée permettent d’imaginer le bureau du président Mitterrand avec la présence de sa table ronde entourée de deux chaises.
Un plateau en demi-lune est la composante du bureau resté inachevé du ministre de la Culture.

L’horloge du café Costes « L’horloge qui crée des mots » ne marque pas toutes les heures et invite à décrypter un message incompréhensible.

Le visiteur peut s’assoir sur des chaises tournantes représentant un « prototype raté de tournesols industriels ». Ce sont l