Visite

Le musée est consacré à la vie et l’œuvre du sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929). Les différents espaces d’exposition – ateliers et appartement du 19ème siècle, jardins, salles d’exposition modernes offrent en deux heures une approche à la fois intimiste et complète des œuvres de ce sculpteur du tournant du 20ème siècle. Depuis la rue, plusieurs œuvres peuvent être admirées à travers les grilles du jardin, parmi celles-ci la Baigneuse accroupieLe Fruit, Héraklès archer et le Monument au général Alvear. Les deux jardins intérieurs accueillent des sculptures monumentales comme La Vierge à l’Offrande et La France ainsi que des sculptures plus petites comme Fontaine inachevée et Les Musiciens, quatuor tchécoslovaque.

La présentation de différentes versions de certaines œuvres facilite la compréhension des oeuvres. Ainsi, « la salle des monuments » dans le grand hall, présente les sculptures monumentales en plâtre telles que le Monument au général Alvear, flanqué de quatre figures allégoriques, La Vierge à l’Offrande, La France et Le Monument à Adam Mickiewicz, Héraklès archer dont des fragments et études en bronze sont présentés dans les jardins et dans d’autres espaces du musée.

Le parcours chronologique en six étapes s’attache à montrer le processus de création du sculpteur depuis ses débuts de sculpteur à Montauban jusqu’au rôle de Bourdelle en tant qu’enseignant à l’Académie de la Grande Chaumière.

Dans l’aile Portzamparc (ouverte en 1992) sont exposés trois monuments.

On terminera la visite en montant sur la terrasse qui permet d’avoir une vue plongeante sur le jardin du musée et présente d’un côté une galerie de bustes d’hommes célèbres (Ingres, Anatole France…) et de l’autre côté, des reliefs en bronze destinés au Théâtre des Champs-Elysées.

Galerie photos

  • Musée Bourdelle
  • Musée Bourdelle
  • Musée Bourdelle
  • Musée Bourdelle - TousLesMusées TLM
  • Musée Bourdelle

Collections

D’une grande richesse, les collections réunissent la plupart des œuvres de Bourdelle et de sa collection particulière : beaucoup de sculptures monumentales en bronze, marbre, plâtre mais également des reliefs, des peintures, des dessins, des photographies. Ces collections proviennent en grande partie des donations de sa femme Cléopâtre Bourdelle et de sa fille Rhodia. Contemporain de Maillol, praticien de Rodin, maître de Giacometti, Bourdelle est, par son œuvre, au confluent d’influences multiples.

Elles montrent toute la diversité de l’œuvre d’Antoine Bourdelle, ses différents registres ainsi que sa dimension monumentale.

Expositions temporaires

DU 3 OCTOBRE 2018 AU 3 FEVRIER 2019 : TRANSMISSION/TRANSGRESSION. MAITRES ET ELEVES DANS L’ATELIER  : RODIN, BOURDELLE, GIACOMETTI, RICHIER …

Les expositions s’attachent à montrer les différents aspects du travail prolifique de Bourdelle : en 2013, deux expositions Le Broyeur de sombre, dessins de jeunesse de Bourdelle et Dans l’atelier du photographe tandis que Bourdelle intime offrait une perspective sur l’atelier, lieu de création mais aussi de vie familiale, à travers la sélection d’une soixantaine de photographies. Des expositions thématiques sont également organisées comme Mannequin d’artiste, Mannequin fétiche, une exposition du 1er avril au 12 juillet 2015 pour la réouverture du musée Bourdelle, après huit mois de fermeture pour travaux. L’exposition retrace l’histoire de ce « secret d’atelier », de la Renaissance au XXe siècle. Du 18 novembre 2015 au 26 mars 2016, l’exposition « Rhodia Bourdelle, récit d’une vie, histoire d’un musée » jette un jour nouveau sur la naissance d’un musée d’artiste en révélant son histoire.
L’exposition « De bruit et de fureur. Bourdelle sculpteur et photographe », du 27 octobre 2016 au 29 janvier 2017, dévoile le « Monument aux Morts, aux Combattants et Serviteurs du Tarn-et-Garonne de 1870-1871 » de Montauban.
Du 8 mars au 16 juillet 2017  : Exposition Balenciaga, l’Œuvre au noir. L’exposition, hors les murs du Palais Galliera, rend hommage au couturier créateur Cristóbal Balenciaga (1895-1972) fasciné par les volumes du noir et de la matière.
DU 4 OCTOBRE 2017 AU 4 FEVRIER 2018 : BOURDELLE ET L’ANTIQUE UNE PASSION MODERNE. C’est dans la Grèce antique que le sculpteur Antoine Bourdelle viendra puiser pour créer les chefs-d’œuvres de sa maturité au tout début du XXè siècle.

Activités culturelles

Des visites conférences sur les collections et les expositions, des ateliers de modelage et des évènements sont organisés sur réservation.

Des cycles d’ateliers trimestriels sont proposés pour les enfants et les adultes.

Des activités pour les personnes en situation de handicap sont proposées (cf. Accessibilité des informations pratiques).

Site et architecture du musée

Ce musée, envisagé par Bourdelle de son vivant, fut inauguré en 1949. Il constitue l’un des rares témoignages des cités d’artistes de la fin du 19ème siècle dans le quartier de Montparnasse. Les œuvres ainsi que la collection personnelle du sculpteur sont exposées sur ses lieux de vie et de travail : son appartement et son atelier conservés en l’état, les jardins. Une grande salle (Hall des Plâtres) a été ajoutée en 1961 afin de présenter ses œuvres monumentales, puis un espace muséographique contemporain, créé par l’architecte Christian de Portzamparc en 1992.

Du jardin en façade, on a une vue originale de la Tour Montparnasse avec en premier plan un cheval colossal à l’arrêt (pièce du monument au général Alvarez).

Aux alentours du musée

Le cimetière du Montparnasse (3 boulevard Edgar Quinet), planté de plus d’un millier d’arbres, abrite les monuments et sépultures de nombreux artistes et intellectuels. Antoine Bourdelle y est enterré dans la 15ème division.

La tour Montparnasse, achevée en 1973, repose sur 56 piliers de béton armé qui s’enfoncent à une profondeur de 62 mètres dans le sol… le métro passe entre les piliers. La tour offre un beau panorama sur Paris depuis le restaurant du 56ème et le toit terrasse du 59ème étage.

A proximité, on peut visiter d’autres musées d’art : la Fondation Cartier pour l’art contemporain au 261, boulevard Raspail – 75014 Paris ; la Fondation Henri Cartier-Bresson située 2 Impasse Lebouis – 75014 Paris.

Le petit musée du Montparnasse, créé sur l’emplacement de l’atelier du peintre russe, Marie Vassilieff (1887-1954) et lieu de ralliement au début du 20e siècle de peintres qui marquèrent leur époque, a malheureusement fermé fin 2013.

Galerie