Visite

Le musée retrace, en trois grands thèmes, l’histoire de la correspondance à travers les hommes et les techniques, de la tablette d’argile à la poste aérienne en passant par l’époque des chevaux et relais de poste :
La conquête du territoire
Des hommes et des métiers
La Poste, l’art et le timbre

complétés par une exposition temporaire.

Les explications claires et les animations alternant histoire et technique rendent le musée attrayant et la visite accessible à tous, petits et grands.

Galerie photos

  • 2019 15 Musée de la Poste TLM
  • 2019 15 Musée de la Poste exposition réserves TLM

Collections

Le musée (musée d’entreprise depuis 1995) possède une importante collection se rapportant aux traditions de l’écriture et de la correspondance et à l’évolution des métiers de La Poste : papyrus, objets des relais de poste du XVIIe siècle, uniformes de postillons et postiers, boîtes aux lettres, systèmes télégraphiques, maquettes d’avion de la poste aérienne, etc.

La collection du Musée de La Poste compte plus de 450000 pièces philatéliques, 225000 photographies, 37000 objets et documents relatifs à l’histoire de la Poste, 30000 ouvrages imprimés, 6000 pièces de mail art et d’art postal…

Conservatoire de la philatélie, le Musée de La Poste veille sur l’ensemble des timbres émis par la France depuis 1849 ainsi que sur tous les outils de création et de fabrication. Un panorama complet des timbres français qui reflète l’histoire du pays.

Site et architecture du musée

Un Musée postal a été inauguré en 1946 dans l’ancien Hôtel de Choiseul-Praslin, une demeure datant du début du XVIIIe siècle. Les locaux étant devenus trop exigus, un nouveau musée, « la Maison de la Poste et de la Philatélie » est construit boulevard de Vaugirard dans le quartier Montparnasse. Dans les années 1980, il devient le « Musée de la Poste ».

Le musée situé au 34 boulevard de Vaugirard a été construit en 1975 par l’architecte André Chatelin, lors du plan de rénovation du quartier Maine-Montparnasse. Pour voir sa façade décorée de prismes en béton moulé par Robert Juvin, il est préférable de se placer sur le terre-plein central du boulevard de Vaugirard ou mieux de monter sur la dalle du jardin Atlantique construit au-dessus de la gare Montparnasse : du square Max-Hymans (accès par l’ascenseur aux parois de verre, 25 boulevard de Vaugirard), on a une vue directe sur les prismes et les façades modernes du boulevard.

Le musée, fermé pendant 6 ans, a été entièrement rénové et a rouvert le 23 novembre 2019.

Aux alentours du musée

Le jardin Atlantique, au-dessus de la gare Montparnasse,  offre un espace reposant à l’abri du bruit du quartier.

La gare Montparnasse a été remaniée en 1987 pour l’arrivée du TGV- Atlantique. La tour Montparnasse, achevée en 1973, repose sur 56 piliers de béton armé qui s’enfoncent à une profondeur de 62 mètres dans le sol… le métro passe entre les piliers. La tour offre un beau panorama sur Paris depuis le restaurant du 56ème et le toit terrasse du 59ème étage. Une rénovation d’envergure se profile à l’horizon pour la tour Montparnasse.

Galerie