Visite

La visite chronologique permet de découvrir la vie de Jean Moulin et de Philippe de Hauteclocque, la France de l’entre-deux-guerres, la débâcle de juin 1940, l’Occupation, la résistance intérieure et les combats menés par les français libres, jusqu’à la libération du territoire dont Paris est le plus fort symbole.

Le nouveau parcours du musée propose une visite riche avec plus de 300 objets, documents originaux, photographies, vidéos d’archives et de témoignages qui évoquent les deux grandes figures du musée, la résistance, les combats, la répression, la clandestinité et la liberté retrouvée.

Visite du poste de commandement du Colonel Rol-Tanguy pendant la Libération de Paris
Situé à vingt mètres sous le musée, le poste de commandement utilisé pendant la Libération par le colonel Henri Rol, chef des FFI de la région parisienne, est  ouvert au public.
Il est possible d’effectuer une visite libre ou une visite « en réalité mixte » pour une expérience de visite inédite, au cœur des événements d’août 1944. Attention, prenez connaissance des conditions d’accès de ce lieu avant votre visite. La réservation se fait sur place à l’accueil du musée, dans la limite des places disponibles.
Cette visite, qui comporte une centaine de marches, n’est pas adaptée aux personnes à mobilité réduite.

Collections

Le fonds comprend des documents, des photographies et des objets authentiques : messages, affiches de propagande, journaux, tracts, cartes des opérations, vareuses, casque colonial de Leclerc… Le musée est aussi un lieu d’échanges, de documentation et de recherches ouvert à tous les publics, institutions, associations, chercheurs, enseignants, scolaires. Des pièces comme les faux papiers et cartes d’alimentation au nom de Joseph-Jean Mercier (alias Jean Moulin) de son séjour à Londres et des documents de ses années de clandestinité dans la Résistance font partie des archives.

Collection Général Leclerc
Elle se compose principalement d’objets personnels ayant appartenu au Général ainsi qu’à ses soldats, pendant les périodes de la Seconde guerre mondiale, de l’Indochine et de l’Afrique du nord, jusqu’à la mort accidentelle du Général Leclerc en 1947. Cette collection provient de la donation du fonds historique de la Fondation du Maréchal Leclerc de Hauteclocque à la Mairie de Paris (fonds conservé au quartier Gramont à Saint-Germain-en-Laye jusqu’en 1994) et de dons effectués par les Anciens Français libres et de la 2e DB.

Collections jean Moulin
Il est constitué de souvenirs, photographies, lettres, dessins et croquis de Jean Moulin ainsi que de journaux, coupures de presse. Des pièces comme les faux papiers et cartes d’alimentation au nom de Joseph-Jean Mercier (alias Jean Moulin) de son séjour à Londres et des documents de ses années de clandestinité dans la Résistance font partie de ce fonds. Cette collection vient de l’apport de deux legs importants : celui de Madame Antoinette Sasse, amie de Jean Moulin puis celui de Mesdames Andrée Dubois et Suzanne Escoffier, cousines de Jean Moulin.

Collection Libération de Paris
Elle comprend des armes FFI, des photographies, affiches et témoignages du pavoisement des parisiens dont la plupart viennent de dons de particuliers – dont certains furent les témoins directs de la Libération de Paris – ainsi que plus de 500 photos du fonds Gantner, jeune photographe professionnel.

Expositions temporaires

Du Jeudi 27 février 2020 au Dimanche 30 août 2020 : Les Parisiens dans l’exode de 1940
(Tarif plein : 6 euros, tarif réduit : 4 euros)

Activités culturelles

Le centre de documentation conserve et met à la disposition du public des documents écrits, des photographies, des films, des périodiques portant sur la Seconde guerre mondiale, la Résistance et la Libération de Paris. Les fonds d’archives du centre de documentation comprennent le fonds historique Leclerc, le fonds Sasse (archives et biens de Jean Moulin), le fonds André Gandner (principalement des photos) et le fonds audiovisuel. Sur rendez-vous uniquement : museeML@paris.fr

Le musée organise régulièrement des visites-animations pour les jeunes, des conférences thématiques et des visites des collections permanentes pour tous.
Une programmation spécifique accompagne les expositions temporaires.

Site et architecture du musée

Le Musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin est installé dans les pavillons Ledoux restaurés et un bâtiment adjacent, place Denfert-Rochereau (Paris 14e), en face des Catacombes.

Ce nouvel emplacement, plus accessible et plus visible, fait écho à l’histoire de la période. Jean Moulin a logé à proximité. Pendant la libération de Paris, le colonel Rol-Tanguy, chef régional des FFI d’Ile-de-France, y a installé en sous-sol son poste de commandement et le général Leclerc a traversé la place Denfert-Rochereau en entrant dans la capitale, le 25 août 1944.

Aux alentours du musée

Les catacombes de Paris sont situées en face du musée
Sur la place Denfert-Rochereau, le même lion qu’à Belfort.

Lieux, Musée ou collections complémentaires

Le musée a des relations privilégiées avec les Fondations, les Associations, les Universités et les Musées de la Seconde Guerre mondiale en France et à l’étranger, notamment avec la Gedenkstätte Deustcher Widerstand de Berlin (Mémorial de la Résistance allemande de Berlin) dans le but de sensibiliser le public à l’histoire des résistances allemandes et françaises au nazisme.