Visite

Le musée, situé dans l’hôtel de Biron au milieu d’un parc, est consacré au sculpteur Auguste Rodin (1840 – 1917). Beaucoup de grandes sculptures sont exposées en plein air. Il fait bon flâner dans les allées du parc, regarder les sculptures au milieu des arbres, s’attarder dans les différents jardins abritant des coins sauvages, une roseraie, des sources, des jeux pour les enfants. Le restaurant-cafétéria agréable et abordable est situé sur la droite, dans le parc.

Le nouveau parcours, fluide et accessible aux personnes à mobilité réduite, présente les œuvres en perspective, avec des variations de rythme qui respectent les lieux et l’enfilade des salles. Le parcours à la fois chronologique et thématique se déroule sur 18 salles. La peinture est également présente tout au long du parcours, notamment les toiles achetées par Rodin ou échangées avec des amis peintres. Certains espaces sont nouveaux et permettent de mieux comprendre le processus créatif de Rodin (salles sur l’assemblage, la fragmentation, l’agrandissement). La salle « Rodin à l’hôtel Biron » restitue la présence de Rodin à l’hôtel Biron, sa demeure à partir de 1908 (avec le paravent datant de la fin du XIXe siècle utilisé lors des séances de pose des modèles et d’autre mobilier). Les œuvres de sa collection d’antiques sont présentées dans l’avant-dernière salle du parcours : « L’Antique est ma jeunesse » déclarait Rodin.

Un espace dédié aux collections d’arts graphiques – dessins, gravures, photos, pièces d’archives – a été ajouté et éclaire l’esthétique de Rodin. Et, une salle du musée est consacrée à l’œuvre de Camille Claudel.

Galerie photos

  • Musée Rodin
  • Musée Rodin
  • Rodin penseur
  • Musée Rodin - Bourgeois de Calais

Collections

Le musée dispose d’un fonds très important, d’abord ses oeuvres et, celles qu’il a collectionnées :  6 775 sculptures de Rodin, près de 6 500 œuvres antiques rassemblées par lui, 200 peintures de sa main ou par celle de ses amis, 9 095 dessins et estampes, 11 000 photographies… Ses sculptures comprennent des terres cuites, plâtres, bronzes, marbres, cires, pâtes de verre, céramiques…

Une grande partie provient des donations faites en 1916 par Rodin à l’Etat français. Lors de la création du musée, il fut décidé d’exposer à Paris les sculptures achevées, marbres et bronzes, tandis que les plâtres et moulages qui reflètent la genèse des oeuvres étaient présentés au musée de Meudon où avait vécu et travaillé Rodin.

Les grandes oeuvres en bronze telles que le « Penseur », la « Porte de l’enfer », « Balzac », les « Bourgeois de Calais », exposées dans le parc sont en correspondance avec les œuvres présentées dans les différentes salles du musée qui font comprendre les méthodes de travail de Rodin.

Site et architecture du musée

Le musée est situé dans l’Hôtel de Biron construit entre 1728 et 1730 dans un style « rocaille », au milieu d’un parc de trois hectares. D’abord propriété d’un riche banquier, l’Hôtel de Biron a hébergé tour à tour des aristocrates, une ambassade, la Société du Sacré-Cœur de Jésus (la Mère Sophie Barat, sa fondatrice, fit enlever le luxe superflu, les boiseries, peintures, ferronneries…) et enfin un atelier d’artiste en 1905. L’Etat acquit le domaine en 1911 et les collections léguées par le sculpteur à la France en 1916 y furent déposées, selon le vœu de Rodin, qui louait les salons du rez-de-chaussée depuis 1908. Le musée a ouvert ses portes au public le 4 août 1919, peu de temps après la mort de l’artiste.

Aux alentours du musée

C’est aussi au XVIIIe s. que furent édifiées la plupart des belles demeures qui bordent la rue de Varenne. La plupart occupées par des institutions publiques ne se visitent pas mais leurs façades, portails et cours peuvent être admirés de la rue. Les hôtels particuliers du XVIIIe s. sont situés notamment entre les numéros 45 et 80, des deux côtés de la rue.

Pour les passionnés du XVIIIe, la rue de Grenelle aussi distinguée que la rue de Varenne comporte également des demeures et hôtels particuliers du XVIIIe s, notamment entre les numéros 73 et 142, des deux côtés de la rue.

Lieux, Musée ou collections complémentaires

La villa des Brillants, située sur les hauteurs de Meudon, est une maison de style néo-Louis XIII, en briques et pierres, qui fut achetée aux enchères par Auguste Rodin le 19 décembre 1895. C’est là qu’il élaborait ses œuvres et en réalisait une série d’épreuves en plâtre, entouré de praticiens, ouvriers, mouleurs… On y découvre l’atmosphère d’un atelier et d’une résidence d’artiste au tournant des XIXe et XXe siècles.

Musée Rodin – Meudon – 19 avenue Auguste Rodin – 92190 Meudon

Téléphone : +33 (0)1 41 14 35 00

Site du musée

Ouvert les vendredis, samedis et dimanches après-midi de 13h00 à 18h00.

Galerie