Visite

Le musée présente plus de trente métiers et scènes de la vie quotidienne en milieu rural de la fin du XIXe au début du XXe siècle.

Le parcours permet de découvrir le savoir-faire et l’art du travail manuel à travers des objets, des anecdotes sur les métiers et les commerces dont la plupart ont aujourd’hui disparus. Les visiteurs revivent ainsi comment les artisans et commerçants travaillaient avec les outils, les ustensiles de l’époque, dans les ateliers du sabotier, du tonnelier, du charron ou comment travaillaient les lavandières, les repasseuses

Et pour finir, le café d’époque avec bar, juke-box, affiches, tables et chaises où l’on peut boire un verre.

Des visites commentées permettent de comprendre les évolutions qui ont conduit à la vie d’aujourd’hui. Leur durée d’une heure (temps annoncé) peut s’étendre bien au-delà grâce à l’intérêt des guides et des visiteurs passionnés !
L’accueil convivial des personnes qui ont créé le musée contribuent au plaisir de la visite.

Nouveauté : Découverte du musée en famille avec des jeux et un Objet mystère à découvrir (accompagné d’un tirage au sort pour gagner un prix).

Galerie photos

Collections

Collection sur l’art populaire comprenant de nombreux outils et ustensiles utilisés par les différents corps de métiers : charron, tonnelier, sabotier, laiterie, lavandières, repasseuses…

L’objectif est de :
– faire connaître aux jeunes la vie quotidienne et l’artisanat de cette époque et les évolutions qui ont conduit à la vie d’aujourd’hui jusqu’aux usages des technologies,
– rendre hommage au savoir-faire et au travail des hommes et des femmes de la fin du XIXe et au début du XXe siècle,
– redonner une seconde vie aux objets et outils oubliés.

Aux alentours du musée

La ville de Breteuil
– Eglise du XIIe siècle en pierre de grison (de couleur gris ocre)
– Hôtel de ville étonnant
– Jardin public avec un bel étang dans l’ancien parc du château

Les villes et villages des environs à une dizaine de kilomètres :

Conches-en-Ouche : le donjon du 11ème sicle, l’ Eglise Sainte-Foy, de style gothique flamboyant avec des vitraux remarquables du milieu du XVIème siècle ainsi que le Musée du Pays de Conches et arboretum, rue Paul Guilbaud, 27190 Conches (Tél. 02 32 37 92 16 ou 02 32 30 90 41) et Musée du Verre, route de Sainte-Marguerite (Tél. 02 32 30 90 41. musees@conchesenouche.com).

Verneuil-sur-Avre : L’église de la Madeleine (commencée au début du 12ème siècle) avec sa tour du 15ème siècle haute de 56 m et visible des alentours, est devenue le symbole de la ville. Dans les rues derrière l’église, se trouvent des maisons et hôtels renaissance et dans la ville d’autres monuments tels que la Tour Grise (13ème siècle) élevée par Philippe Auguste, l’Abbaye Saint-Nicolas (17ème siècle), les vestiges de l’église Saint-Jean (16ème siècle) bombardée en 1944.

– Un peu plus loin, l’Abbaye du Bec-Helloin fondée au 11ème siècle. Reconstruite aux 17ème et 18ème siècles, elle est dominée par la tour Saint-Nicolas (15ème siècle). On peut voir notamment la salle capitulaire, le cloître (17ème siècle) et les majestueux bâtiments conventuels (18ème siècle). Une communauté de moines bénédictins y vit depuis 1948 ; elle a développé depuis 1957 une production artisanale de faïences commercialisée sur place.

Galerie

Musée Vie et métiers d’autrefois à Breteuil-sur-Iton