Visite de l'exposition

L’exposition devait ouvrir le 25 mars 2020 et a été confinée avant d’avoir pu ouvrir. Par bonheur, elle a pu revivre depuis le 10 juin, avec quelques œuvres en moins, qui ont été remplacées par d’autres prêts. Elle devait se tenir jusqu’au 25 janvier 2021… elle est à nouveau interrompue (jusqu’à la fin du confinement 2).

Soleils noirs s’intéresse au noir dans la peinture, avec quelques détours par la sculpture, le dessin ou la vidéo.
Le parcours de l’exposition emmène d’emblée le visiteur dans une expérience du noir à travers les phénomènes de la nature (la nuit, les éclipses, l’eau sombre…). Elle aborde ensuite nos rapports entre le noir et le sacré (enfers, superstitions, mages, sorciers et sorcières…) avec des artistes allant d’Eugène Delacroix à Damien Hirst.
La dimension sociale du noir est présente à travers les textiles et les vêtements et leur évolution au cours des siècles.
Le noir industriel, particulièrement présent au cœur du bassin minier est abordé avec des artistes tels que Bernard Venet (et son tas de charbon, César ou Jannis Kounellis. Enfin, le noir pour le noir inspire des artistes dès le début du 20e siècle : des Ultimate Paintings de Ad Reinhardt aux outrenoirs de Pierre Soulages.

Autour de l’exposition
Les 10, 11 et 12 décembre : Deep are the woods, d’Éric Arnal-Burtschy. Un spectacle immersif unique dont l’interprète est la lumière. Accès au spectacle par l’exposition Soleils Noirs. Dernière entrée à 17h15

Soleils noirs, Louvre Lens, 99 rue Paul Bert, 62300 LENS, tous les jours sauf le mardi, 10h-18h. Jusqu’au 25 janvier 2021.
Le masque est obligatoire et un sens de circulation a été instauré dans les espaces du musée pour éviter que les visiteurs se croisent.